L’histoire incroyable de la casquette New Era Fifty-59

L’histoire incroyable de la casquette  New Era Fifty-59

La casquette est un couvre-chef venu des Etats-Unis qui a rapidement rencontré un grand succès grâce à sa visière souple qui protège du soleil. Une casquette peut être en toile de coton, en matière synthétique, en cuir ou encore en tweed… Au fil des siècles la casquette a connu de nombreuses évolutions de formes et de styles.

 histoire-new-era

Tout commence à la fin du XIXe siècle

A la fin des années 1800, la famille allemande Koch arrive sur le territoire américain, très exactement à Buffalo dans l’état de New-York. Le fils aîné Ehrhardt Koch commença à travailler dès 1902, à l’âge de 16 ans, chez  Miller Brother’s Cap Company dans l’univers de la confection. Il y restera 18 ans et apprendra tous les secrets de fabrication de la casquette.

Un prêt pour démarrer

Fort de cette expérience, Ehrhardt Koch décide de créer sa propre entreprise grâce à un prêt de sa tante d’un montant de 5000$, c’est donc en 1920 que la E. Koch Cap Company voit le jour. Il décide de travailler en famille avec l’aide d’un de ses anciens collègues. Le travail manuel de fabrication de casquettes commence et le succès est rapidement au rendez-vous avec plus de 60 000 casquettes produites dès la première année.

Un accessoire de mode

Très vite Ehrhardt Koch fit preuve de flair et il décida de faire de ce couvre-chef un véritable accessoire de mode. Tout débuta avec la fameuse casquette Gavroche qui deviendra le produit emblématique de l’entreprise. En 1922, la société change de nom et devient la New Era Cap Company.

Les innovations

Père et fils travaillent ensemble et après des années de collaboration, Harold, le fils, fait preuve de nombreuses innovations qui vont révolutionner la casquette. C’est effectivement à lui que l’on doit la couture de la calotte et le bandeau en tissu pour le front qui apporte du maintien à la visière tout en retenant la transpiration.

La casquette de baseball

Dès les années 30 le baseball devient le sport favori des américains. Harold Koch décida alors de fabriquer des casquettes dédiées à cette activité qui sont ornées de patchs cousus ou de coutures colorées pour promouvoir les équipes. A partir de 1950 l’entreprise fournira ses modèles à de grandes équipes en leur proposant des casquettes avec une visière rigide et arrondie en carton et une calotte avec 6 parties différentes. Son confort et sa qualité sauront séduire les professionnels des plus grands clubs, aujourd’hui encore la casquette de baseball est portée par des jeunes du monde entier.

La casquette New Era en 2014

Distribuée dans plus de 40 pays, sous licence avec plus de 220 équipes tous sports confondus, la casquette New Era affiche encore des ventes records avec plus de 30 millions d’exemplaires annuels à travers le monde. C’est une casquette toujours aussi qualitative dont l’image colle à la mode. Il faut savoir que les adeptes, voir les collectionneurs, vont jusqu’à laisser l’étiquette de la marque sur la visière, tendance lancée par les plus grands rappeurs américains.Si vous aussi vous avez envie d’une belle casquette, jetez un œil au site http://www.chapellerie-traclet.com/fr/.

histoire-casquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>